IMN

Biblio. IMN

Référence en vue solo

Poizot, P. & Dolhem, F. (2015) Les atouts de la chimie redox organique. Premiers pas vers des accumulateurs a plus faible empreinte environnementale ? Actual Chim. 400-401 65–67. 
Added by: Richard Baschera (2023-04-05 07:38:59)   Last edited by: Richard Baschera (2023-04-05 07:41:08)
Type de référence: Article
Clé BibTeX: Poizot2015
Voir tous les détails bibliographiques
Catégories: ST2E
Mots-clés: accumulateurs, Batterie organique, écoconception, ingénierie moléculaire., matériaux d’électrode organiques, quinones
Créateurs: Dolhem, Poizot
Collection: Actual Chim.
Consultations : 1/140
Indice de consultation : 6%
Indice de popularité : 1.5%
Résumé     
Pour promouvoir des accumulateurs moins polluants, une voie de recherche consiste à développer des matériaux d’électrode organiques. Constitués d’éléments naturellement abondants (C, H, O, N, voire S), les composés organiques peuvent être préparés au moyen d’une chimie de synthèse faiblement énergivore intégrant potentiellement des réactifs biosourcés. Leur schéma de recyclage peut être aussi grandement simplifié et ne consister qu’en une simple destruction par combustion. Ainsi ces dernières années, les recherches menées dans ce domaine se sont accrues et ont permis d’établir que la réalisation de batteries « tout organique » est concevable.
  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Références totales : 2860 | Requêtes métadonnées : 50 | Exécution de script : 0.14837 secs | Style : Harvard | Bibliographie : Bibliographie WIKINDX globale